Amende de $415 millions pour Merrill Lynch, filiale de BofA

jeudi 23 juin 2016 18h22
 

23 juin (Reuters) - Merrill Lynch paiera une amende de 415 millions de dollars (365 millions d'euros) et admettra sa responsabilité pour régler un litige où la filiale de Bank of America était accusée d'usage indû de l'argent de la clientèle pour faire du profit et de n'avoir pas protégé les titres de cette dernière des créanciers, a annoncé la Securities & Exchange Commission jeudi.

Merrill Lynch aurait dû en principe déposer l'argent de ses clients sur un compte de réserve, précise la SEC, le gendarme boursier américain, mais au lieu de cela l'a employé, de 2009 à 2012, à financer ses propres activités de trading.

Si les transactions de Merrill Lynch s'étaient révélées malencontreuses, elles se seraient traduites par un trou béant du compte de réserve, a expliqué la SEC.

L'affaire est la plus importante que la SEC ait jamais eu à traiter en matière de protection de la clientèle.

(Suzanne Barlyn, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)