LEAD 1-FdP-Eurosic redit ne pas vouloir renchérir sur l'offre de Gecina

jeudi 23 juin 2016 16h43
 

par Matthieu Protard

PARIS, 23 juin (Reuters) - La société d'investissement immobilier Eurosic a réaffirmé jeudi sa volonté de ne pas relever son offre de rachat sur Foncière de Paris, également convoitée par Gecina.

Alors que des actionnaires minoritaires - dont certains ont mandaté l'association de défense des actionnaires minoritaires (Adam) pour défendre leurs intérêts - souhaite la voir augmenter son offre, Eurosic considère sa proposition "équilibrée et raisonnable".

En numéraire, Eurosic propose 136 euros par action pour prendre le contrôle de Foncière de Paris tandis que Gecina en propose 150 euros.

"Monter au-dessus (de Gecina, NDLR), cela ne nous paraît pas raisonnable", a déclaré Nicolas Ruggieri, directeur général délégué d'Eurosic, lors d'un point presse.

"On considère que notre offre est à la fois équilibrée et raisonnable", a pour sa part ajouté Nicolas Darius, son directeur financier.

En mai, après la surenchère de Gecina sur Foncière de Paris, Eurosic avait décidé de ne pas modifier les termes de son offre.

Le groupe reconnaît que sur le volet en numéraire, sa proposition est inférieure à celle de Gecina mais considère que les options en échange de titres et en obligations remboursables en actions sont en revanche plus attractives compte tenu du rendement de l'action Eurosic.

"Le rendement de notre action est supérieure d'environ 30% à celui du titre Gecina", souligne Nicolas Ruggieri. "Nous sommes convaincus que notre offre est la mieux-disante et que notre projet est plus attractif."   Suite...