Umicore, mis à l'amende en France, va faire appel

jeudi 23 juin 2016 11h22
 

BRUXELLES/PARIS, 23 juin (Reuters) - Le groupe belge de matériaux de spécialités Umicore a annoncé jeudi que l'Autorité de la concurrence française lui avait infligé une amende de 69,2 millions d'euros pour abus de position dominante, une sanction contre laquelle il prévoit de faire appel.

L'Autorité de la concurrence explique dans un communiqué qu'Umicore, principal fournisseur de zinc laminé en France, a été sanctionné pour avoir mis en place, entre 1999 et 2007, une politique commerciale contraignant ses distributeurs-revendeurs à s'approvisionner exclusivement auprès de lui.

Son enquête portait principalement sur les éléments de toitures et les gouttières en zinc laminé.

De son côté, Umicore "conteste catégoriquement avoir imposé ou cherché à imposer une quelconque exclusivité d'approvisionnement et dispose de nombreux éléments étayant sa position", explique-t-il dans un communiqué.

"Face à cette décision infondée, nous sommes déterminés à nous battre pour protéger notre marque et continuer à apporter à nos clients des produits et services de qualité", a déclaré le directeur général du groupe Marc Grynberg. (Wout Vergauwen, Marc Angrand pour le service français, édité par Juliette Rouillon)