McDonald's a reçu des offres pour ses actifs de Chine et de HK

mercredi 22 juin 2016 07h46
 

HONG KONG/SINGAPOUR, 22 juin (Reuters) - McDonald's a reçu plusieurs offres de reprise de ses restaurants de Hong Kong et de Chine continentale, ont déclaré mercredi des sources au fait du dossier.

Le leader mondial de la restauration rapide propose un accord de franchise de 20 ans aux acheteurs mais a fixé des conditions qui ont dissuadé certains fonds de capital investissement de participer aux enchères, ont ajouté les sources.

Néanmoins certains d'entre eux, tels Bain Capital, TPG Capital et Carlyle Group, restent dans la course dans l'idée de s'associer avec des groupes chinois.

Parmi les candidats qui se prépareraient à soumettre une offre, ou l'auraient déjà fait, au premier tour des enchères d'une opération évaluée autour de trois milliards de dollars (2,7 milliards d'euros) figurent Beijing Tourism Group, Sanpower, ChemChina, Beijing Capital Agribusiness Group, Green Tree Hospitality.

McDonald's a engagé la banque Morgan Stanley pour superviser la vente de quelque 2.800 restaurants de Chine, de Hong Kong et de Corée du sud, avait rapporté Reuters précédemment. Le groupe américain vend également une grosse participation dans ses activités au Japon.

Les restaurants de Chine et de Hong Kong ont dégagé un résultat opérationnel de l'ordre de 200 millions de dollars et pourraient être vendus 15 à 16 fois ce solde, soit dans les trois milliards de dollars, selon l'une des sources.

ChemChina et Sanpower n'étaient pas disponibles dans l'immédiat. Beijing Tourism a dit ne pas être au courant du dossier. Beijing Capital Agribusiness Group a déclaré ne pas participer aux enchères, tout comme Green Tree.

Bain, Carlyle et TPG se sont refusé à tout commentaire.

Selon des données industrielles, McDonald's est la deuxième chaîne de restauration rapide de Chine derrière Yum Brands et ses enseignes KFC et Pizza Hut, lequel entreprend également de scinder ses 6.900 restaurants chinois.

(Denny Thomas et Saeed Azhar, Wilfrid Exbrayat pour le service français)