Le fonds italien Atlante prépare la vente de Popolare di Vicenza-sources

mardi 21 juin 2016 21h40
 

par Pamela Barbaglia

LONDRES, 21 juin (Reuters) - Le nouveau fonds public italien de soutien au secteur bancaire Atlante pourrait lancer dans les semaines à venir le processus de vente de Popolare di Vicenza, l'une des banques les plus mal en point du pays, dans l'espoir de stabiliser l'ensemble du système bancaire, a-t-on appris de plusieurs sources proches du dossier.

Le fonds, financé en partie par une dizaine d'institutions financières, a repris Popolare di Vicenza il y a deux mois, l'échec de l'introduction en Bourse de cette dernière l'ayant contraint à acquérir 99% de son capital.

Il envisage désormais de décharger le bilan de la banque de ses créances douteuses en les regroupant au sein d'une "bad bank", une structure de défaisance, et travaille avec la banque d'investissement Rothschild pour sonder l'intérêt des investisseurs pour le reste des actifs, ont expliqué des sources.

Atlante, auquel la Cassa Depositi e Prestiti (CDP), établissement financier public, a apporté 500 millions d'euros, pourrait adresser dès le mois prochain de la documentation confidentielle à d'éventuels repreneurs potentiels.

Outre le poids de ses créances douteuses, dont elle pourrait donc être déchargée avant une possible reprise, Popolare di Vicenza, créée il y a 150 ans, est visée par une enquête sur des soupçons de manipulation de cours et est exposée à 1,4 milliard d'euros de demandes d'indemnisation réelles ou potentielles après avoir vendu ses propres actions à bon nombre de ses clients à un prix élevé, souvent en échange de l'octroi d'un prêt.

CRÉANCES DOUTEUSES, LITIGES ET ENQUÊTE JUDICIAIRE

On a appris mardi qu'un tribunal de Venise avait accepté de suspendre le remboursement d'un prêt accordé par la banque à un client qui avait acquis des actions, une décision judiciaire qui pourrait encore dégrader la qualité de son portefeuille de créances.   Suite...