LEAD 3-A 48h du référendum, le Royaume-Uni semble toujours indécis

mardi 21 juin 2016 21h22
 

* "C'est très serré", souligne Cameron

* Le camp du maintien remonte dans les sondages

* Le résultat est loin d'être acquis

* Hollande et les grands groupes français votent "In" (Actualisé avec Cameron)

par Michael Holden

LONDRES, 21 juin (Reuters) - A 48 heures du référendum sur la place du Royaume-Uni dans l'Europe, décisif pour l'avenir de l'Union, aucune tendance claire ne se dégage des sondages bien que le camp du maintien ait repris du terrain ces derniers jours.

Près de 46,5 millions d'électeurs britanniques devront dire jeudi s'ils veulent se retirer de l'UE ou s'y maintenir, à l'issue d'une campagne à laquelle se sont invités des dirigeants de la communauté internationale, des investisseurs et des multinationales pour dire qu'un "Brexit" amoindrirait l'influence politique et économique de la Grande-Bretagne et provoquerait une onde de choc dans tout le monde occidental.

Une trentaine de multinationales françaises ont ainsi publié mardi dans la presse britannique une tribune pour appeler les électeurs du Royaume-Uni à voter en faveur du maintien.

"S'il vous plaît, amis britanniques, remain!", lit-on au début de ce texte signé par de grandes entreprises de l'Hexagone de tous les secteurs, de BNP Paribas à Michelin en passant par Airbus, Bouygues et Orange.   Suite...