Volkswagen pourrait retirer sa recommandation aux actionnaires

mardi 21 juin 2016 13h20
 

BERLIN, 21 juin (Reuters) - Le conseil de surveillance de Volkswagen pourrait revenir mardi sur une recommandation adressée aux actionnaires, auxquels il a été demandé d'approuver à l'occasion de l'assemblée générale de mercredi les décisions prises par la direction du groupe en 2015, a-t-on appris d'une source informée de cette réflexion.

Si elle était prise, cette décision serait la conséquence de la nouvelle enquête ouverte par le parquet de Brunswick contre l'ex-président du directoire Martin Winterkorn et un autre haut dirigeant du groupe automobile, qu'il soupçonne d'une possible manipulation de cours liée au scandale des émissions polluantes.

Le parquet n'a pas précisé lundi l'identité de ce deuxième dirigeant visé par l'enquête mais, selon cinq sources interrogées par Reuters, il s'agit de Herbert Diess, ancien responsable du développement chez BMW que Volkswagen a recruté en juillet dernier pour le placer à la tête de la marque principale du groupe.

Il n'a pas été possible de joindre Herbert Diess dans l'immédiat et Volkswagen a refusé de s'exprimer sur le sujet.

La recommandation adressée le 11 mai aux actionnaires se base sur le fait qu'aucune enquête liée au scandale des émissions polluantes, qui a éclaté en septembre dernier, n'a mis au jour d'éventuelles malversations de la part de l'équipe dirigeante. (Andreas Cremer et Jan Schwartz; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)