Foncière de Paris dit respecter les règles de gouvernance

lundi 20 juin 2016 09h06
 

PARIS, 20 juin (Reuters) - Foncière de Paris a annoncé lundi que son conseil de surveillance devrait émettre d'ici dix jours un avis motivé sur les offres de reprise dont elle fait l'objet et qu'elle respectait les règles de gouvernance .

Alors qu'Eurosic et Gecina s'affrontent depuis la mi-mai pour racheter la foncière, l'Association de défense des actionnaires minoritaires (Adam) a déploré dans une interview à Reuters l'existence de conflits d'intérêts et de participations croisées qui perturbent, selon elle, la bataille boursière.

Dans la ligne de mire de l'Adam, les assureurs Covéa et ACM (Assurances du Crédit mutuel), tous deux à la fois actionnaires d'Eurosic et de Foncière de Paris, qui soutiennent depuis le début l'offre d'Eurosic, jugée pourtant inférieure à celle de son concurrent Gecina.

"La société tient à rappeler qu'elle a toujours veillé à respecter, et continuera de respecter, les règles de gouvernance qui lui sont applicables", a indiqué Foncière de Paris dans un communiqué, ajoutant que c'est à la suite d'un processus mis en place dès le début février qu'un comité ad hoc avait recommandé à l'unanimité le projet de rapprochement avec Eurosic.

"Le Comité ad hoc du Conseil de Surveillance de Foncière de Paris poursuit l'examen des offres en présence et formulera sa recommandation après avoir pris connaissance du rapport de l'expert indépendant", ajoute Foncière de Paris. "Le Conseil de surveillance devrait émettre le 29 juin son avis motivé." (Gilles Guillaume, édité par Julien Ponthus)