HeidelbergCement va pouvoir finaliser sa fusion avec Italcementi

dimanche 19 juin 2016 14h28
 

FRANCFORT, 19 juin (Reuters) - Le cimentier allemand HeidelbergCement a annoncé dimanche disposer de toutes les autorisations nécessaires pour finaliser son mariage avec l'italien Italcementi après avoir accepté de procéder à des cessions d'actifs aux Etats-Unis.

L'accord conclu vendredi avec la Federal Trade Commision (FTC) était le dernier qui manquait encore aux deux groupes pour mener à bien leur projet de fusion annoncé l'été dernier.

HeidelbergCement et Italcementi, respectivement deuxième et quatrième producteurs mondiaux de ciment, se sont engagés à céder une cimenterie à Martinsburg, en Virginie, et 11 terminaux de distribution dans six autres Etats américains où ils sont présents via leurs filiales respectives Lehigh Hanson et Essroc Cement.

"Le processus de cession de ces actifs aux Etats-Unis a déjà débuté et des manifestations d'intérêt ont été enregistrées", a déclaré le cimentier allemand dimanche, en ajoutant que la fusion avec Italcementi devrait être finalisée dans le courant du second semestre.

Le projet de rapprochement, dévoilé en juillet 2015 en réponse à l'annonce de la méga-fusion entre le suisse Holcim et le français Lafarge, a reçu le mois dernier le feu vert de la Commission européenne à la condition que soient cédés les actifs belges d'Italcementi.

L'acquisition d'Italcementi est la plus importante opération de croissance externe de HeidelbergCement depuis son rachat du britannique Hanson en 2009. (Harro ten Wolde, Véronique Tison pour le service français)