Pour Bullard (Fed), une seule hausse de taux pourrait suffire

vendredi 17 juin 2016 16h10
 

WASHINGTON 17 juin (Reuters) - L'économie américaine, qui connaît une phase de croissance lente apparemment appelée à se prolonger, pourrait ne nécessiter qu'une seule hausse de taux au cours des deux ans et demi à venir, a déclaré vendredi James Bullard, le président de la Fed régionale de St. Louis.

Dans un discours rédigé à l'avance, il a expliqué qu'il n'existait actuellement aucune raison imposant de modifier l'objectif de taux des "fed funds", fixé entre 0,25% et 0,50%.

Il a précisé qu'il jugeait désormais approprié un taux à 0,63% à un horizon de deux ans et demi, le laps de temps qu'il retient pour décrire le "régime" actuel de l'économie américaine.

La trajectoire des taux est "globalement plate à l'horizon de la prévision", a-t-il écrit, sur la base d'hypothèses économiques pratiquement stables par rapport à leur niveau actuel, à savoir une croissance proche de 2%, un taux de chômage autour de 4,7% et une inflation qui remonte vers l'objectif de 2% que s'est fixé la Fed.

"Au total, la croissance de l'activité réelle, le taux de chômage et l'inflation pourraient avoir atteint ou se rapprocher des niveaux tenables à l'horizon de la prévision en l'absence de chocs économiques importants", estime James Bullard. (Howard Schneider; Marc Angrand pour le service français)