BASF rachète Chemetall à Albemarle pour $3,2 milliards

vendredi 17 juin 2016 13h52
 

FRANCFORT, 17 juin (Reuters) - BASF a annoncé vendredi le rachat de Chemetall, filiale spécialisée dans les traitements de surface de l'américain Albemarle, pour 3,2 milliards de dollars (2,84 milliards d'euros) en numéraire, ce qui lui permettra de renforcer son offre de revêtements pour l'industrie automobile.

Chemetall, créé à la fin du 19e siècle et dont le siège est à Francfort, est un fournisseur mondial de produits chimiques de spécialités utilisé dans les traitements de surface des métaux et plastiques. Il réalise une part importante de son chiffre d'affaires dans le traitement anti-corrosion des métaux destinés à la construction automobile.

BASF, numéro un mondial de la chimie par le chiffre d'affaires, a pour sa part réalisé l'an dernier 3,2 milliards d'euros de ventes dans les revêtements, pour une bonne part avec des industriels du secteur automobile.

Il a vendu en février une filiale de revêtements industriels à Akzo Nobel pour 475 millions d'euros pour recentrer sa division sur l'automobile.

Il prévoit de boucler le rachat de Chemetall d'ici la fin de l'année.

A la Bourse de Francfort, l'action BASF perdait 0,57% à 67,45 euros vers 11h45 GMT alors que l'indice Stoxx européen de la chimie abandonnait 0,14%.

(Ludwig Burger, avec Vishaka George à Bangalore; Marc Angrand pour le service français)