ArcelorMittal va céder deux filiales en France-Presse

vendredi 17 juin 2016 08h06
 

PARIS, 17 juin (Reuters) - ArcelorMittal a engagé la cession de deux filiales françaises représentant 10% de ses effectifs dans l'Hexagone, rapporte vendredi le Figaro.

Selon les informations du quotidien, le groupe sidérurgique va céder Solustil, qui transforme l'acier produit dans les hauts-fourneaux en plaques de tôle pour les voitures, les trains ou les ascenseurs, et WireSolutions, qui produit des fils pour les clôtures et des clous.

Le journal ajoute que ces deux filiales, dont la cession s'inscrit dans le sillage de la restructuration engagée d'abord dans les activités amont avec la fermeture des hauts-fourneaux de Gandrange, en 2008, et Florange en 2012, représentent un emploi sur dix sur les 17.200 personnes inscrites à l'effectif d'ArcelorMittal en France.

Selon le Figaro, Solustil emploie 669 personnes sur neuf sites, dont huit seront partagés entre deux groupes industriels italiens familiaux dans le cadre de coentreprises où ArcelorMittal restera minoritaire. WireSolutions emploie de son côté 700 personnes et le nom du repreneur sera annoncé lors du comité de groupe européen du 7 juillet. (Gilles Guillaume, édité par Wilfrid Exbrayat)