Démission du ministre brésilien du Tourisme

jeudi 16 juin 2016 22h07
 

BRASILIA, 16 juin (Reuters) - Le ministre brésilien du Tourisme, Henrique Eduardo Alves, visé dans l'enquête sur des faits de corruption liés à la compagnie pétrolière publique Petrobras, a démissionné jeudi.

Il est le troisième ministre du gouvernement mis en place par le président par intérim Michel Temer, qui a pris ses fonctions le 12 mai dernier, à démissionner pour son implication présumée dans le scandale Petrobras, après le ministre du Plan Romero Juca et le ministre de la Transparence Fabiano Silveira.

Michel Temer a lui-même été mis en cause pour la première fois par un témoignage rendu public mercredi par la Cour suprême.

L'ancien chef de la branche transports de Petrobras, Sergio Machado, a rapporté qu'une contribution à la campagne du Parti du mouvement démocratique brésilien (PMDB), sollicitée par Temer, avait été faite légalement par le conglomérat industriel Queiroz Galvao, mais qu'elle était le résultat de dessous-de-table sur des contrats avec Petrobras.

(Lisandra Paraguassu; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)