La compagnie IranAir de nouveau autorisée dans le ciel de l'UE

jeudi 16 juin 2016 20h42
 

BRUXELLES, 16 juin (Reuters) - La compagnie aérienne nationale iranienne IranAir a été autorisée jeudi par la Commission européenne à reprendre ses vols dans l'Union européenne.

"Je suis heureuse d'annoncer que nous sommes maintenant en mesure d'autoriser la plupart des appareils d'Iran Air à voler dans l'espace aérien de l'UE", a déclaré la commissaire européenne chargée des Transports, Violeta Bulc.

Cette décision de la CE fait suite à une visite effectuée en avril dernier par l'exécutif européen en Iran.

IranAir est autorisée à exploiter tous ses appareils à l'exception de ses Boeing 747-200 et 747SP et de ses Fokker 100, a indiqué la Commission.

Depuis la levée des sanctions contre l'Iran en janvier dernier, consécutive à l'accord de Vienne sur le nucléaire iranien de juillet 2015, les grands avionneurs, à commencer par Airbus et Boeing, s'attendent à voir IranAir passer des commandes importantes.

L'Iran aurait besoin de 400 appareils pour renouveler sa flotte et s'adapter à l'expansion de son économie, selon des experts iraniens et occidentaux.

Téhéran a annoncé mardi avoir conclu un accord avec Boeing pour la fourniture d'avions de ligne. La compagnie iranienne avait déjà annoncé en janvier avoir commancé 118 Airbus pour un total de quelque 23 milliards d'euros aux prix catalogue.

La Commission a par ailleurs retiré de sa liste noire la compagnie à bas coûts indonésienne Lion Air, gros client d'Airbus et Boeing, ainsi que deux autres compagnies indonésiennes, Citilink et Batik Air, Air Madagascar et toutes les compagnies zambiennes.

(Julia Fioretti; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)