La Banque d'Angleterre souligne les risques d'un Brexit

jeudi 16 juin 2016 13h12
 

LONDRES, 16 juin (Reuters) - La Banque d'Angleterre (BoE) a déclaré jeudi qu'un vote favorable à la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne la semaine prochaine pourrait pénaliser l'économie mondiale et elle juge de plus en plus probable une dépréciation accrue de la livre sterling en cas de victoire des partisans du "Brexit" au référendum.

Les neuf membres du comité de politique monétaire ont été informés lors de leur réunion mensuelle des mesures d'urgence prévues par la BoE à l'occasion du scrutin du 23 juin, parmi lesquelles figure une surveillance accrue des banques pour faire en sorte qu'elles aient accès aux liquidités dont elles ont besoin.

Le compte-rendu de leur réunion souligne que le référendum est le plus important risque auquel sont confrontés dans l'immédiat les marchés financiers britanniques, et peut-être aussi les marchés mondiaux.

"Par le biais des canaux des marchés financiers et de la confiance, il y a aussi des risques de répercussions défavorables pour l'économie mondiale", explique le compte-rendu.

Il ajoute qu'il est "de plus en plus probable" que la livre sterling se déprécierait davantage, et peut-être fortement, en cas de vote favorable à la sortie du pays de l'UE. (Andy Bruce et William Schomberg; Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)