** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

jeudi 16 juin 2016 07h40
 

PARIS, 16 juin (Reuters) - Les Bourses européennes sont attendues en recul
jeudi en ouverture, reprenant leur série baissière brièvement interrompue la
veille dans un climat d'inquiétude à l'approche du référendum du 23 juin sur le
maintien de la Grande-Bretagne au sein de l'Union européenne (UE).
    Au vu des premières indications disponibles, l'indice CAC 40 est
attendu en baisse de 29 points, le DAX 30 en recul de 66 points et le
FTSE 100 en repli de 41 points. 
    Wall Street a fini dans le rouge pour la cinquième séance consécutive
mercredi après la décision de la Réserve fédérale de laisser ses taux d'intérêt
inchangés. 
    La présidente Janet Yellen a reconnu que l'inconnue du Brexit avait pesé sur
la décision d'observer le statu quo. 
    La Bourse de Tokyo est elle-même en net recul en fin de séance, avec un
indice Nikkei qui lâche 2,8%. 
    La Banque du Japon (BoJ) a gardé jeudi sa politique monétaire inchangée et
maintenu ses prévisions optimistes pour l'économie japonaise en dépit de la
remontée du yen et de la baisse des marchés boursiers. 
    Les places asiatiques d'une manière générale ont le blues, avec un indice
MSCI Asie-Pacifique hors Japon en recul de 0,9%.
    Sur le marché des changes, conséquence des statu quo respectifs de la Fed et
de la BoJ, le dollar était en baisse de 1,5% contre le yen, après avoir
touché un plus bas depuis septembre 2014 de 104,320. Le yen a également inscrit
un pic depuis janvier 2013 contre l'euro et un sommet de quatre ans
face au dollar australien.
    Le regain d'appréhension né de l'éventualité d'un Brexit favorise les
valeurs jugées les plus sûres, telle que la dette souveraine, et les rendements
du papier à 10 ans allemand et japonais ont touché des plus bas records cette
semaine.
    Cette inquiétude affecte également le marché pétrolier, avec un baril de
brut WTI texan bien parti pour une sixième journée de pertes d'affilée,
tandis que l'or au contraire est monté à 1.301,40 dollars l'once, son
meilleur niveau depuis le 3 mai, profitant à plein d'une approche apparemment
plus circonspecte de la Fed vis-à-vis de son cycle de resserrement monétaire.
    La Banque nationale suisse (BNS) et la Banque d'Angleterre (BoE) doivent
également rendre leur décision monétaire dans la matinée.    
    
 PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU 16 JUIN:
 PAYS    GMT    INDICATEUR                PÉRIODE       CONSENSUS     PRÉCÉDENT
 GB      08h30  Ventes au détail          mai           +0,2%         +1,3%
                - sur un an                             +3,9%         +4,3%
 EZ      09h00  Inflation (définitif)     mai           +0,3%         inch.
                - sur un an                             -0,1%         -0,1%
 USA     12h30  Inscriptions au chômage   sem. au 11/6  270.000       264.000
 USA     12h30  Indice "Philly Fed"       juin          0,0           -1,8
 USA     12h30  Prix à la consommation    mai           +0,3%         +0,4%
                - sur un an                             +1,1%         +1,1%
                - "core CPI"                            +0,2%         +0,2%
                - "core CPI" sur un an                  +2,2%         +2,1%
 USA     14h00  Indice immobilier NAHB    juin          59            58
                                                                      
 
    VALEURS À SUIVRE:
    * AIRBUS fait face à un défi de taille pour tenir ses objectifs de
livraison d'A350 cette année en raison de difficultés avec ses fournisseurs,
déclare le président exécutif de l'avionneur européen dans une interview publiée
mercredi.    
    * ZODIAC a clôturé mercredi en forte hausse en Bourse à la suite
d'une information de la Lettre de l'Expansion  sur un projet d'offre de la part
de SAFRAN, ce qui a toutefois été démenti par une source proche du
dossier.    
    * ALTICE, propriétaire de SFR - Les autorités de l'Etat
de New York ont donné leur accord mercredi au rachat du câblo-opérateur
Cablevision Systems par la holding de Patrick Drahi pour 17,7 milliards
de dollars (15,7 milliards d'euros), qui doit créer le numéro quatre du câble
aux Etats-Unis. 
    * ILIAD et ORANGE ont annoncé mercredi dans des
communiqués distincts avoir signé un avenant à leur contrat d'itinérance en 2G
et 3G qui porte jusqu'à la fin 2020.    
    * TOTAL a renoncé à vendre sa participation de 50% dans la
raffinerie de Port Arthur, au Texas, près d'un an après avoir mandaté la banque
d'investissement Lazard pour le conseiller sur ce dossier, a-t-on appris de
trois sources proches du dossier. 
    * ASML a annoncé le rachat du taïwanais Hermes Microvision
 pour 3,1 milliards de dollars. 
    
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 
    

 (Wilfrid Exbrayat, édité par Benoît Van Overstraeten)