LEAD 1-Altice peut désormais boucler le rachat de Cablevision

mercredi 15 juin 2016 20h25
 

(Actualisé avec précisions, contexte)

15 juin (Reuters) - Les autorités de l'Etat de New York ont donné leur accord mercredi au rachat de Cablevision Systems par Altice pour 17,7 milliards de dollars (15,7 milliards d'euros), une opération qui créera le numéro quatre de la télévision par câble aux Etats-Unis.

Avec le feu vert sous conditions mais unanime de la New York State Public Service Commission, le groupe créé par Patrick Drahi, qui possède entre autres Numéricable-SFR en France, a franchi l'ultime obstacle à la réalisation de cette opération, annoncée en septembre dernier.

Altice s'est félicité mercredi de la décision des autorités de l'Etat de New York et a dit prévoir de finaliser d'ici la fin du mois le rachat de Cablevision, qui compte 3,1 millions d'abonnés, la plupart à New York, dans le New Jersey et dans le Connecticut.

Le mois dernier, la Federal Communications Commission (FCC), l'autorité fédérale américaine des télécommunications, avait déjà approuvé le projet, estimant qu'il servait "l'intérêt public" en notant qu'Altice s'était engagé à investir dans la modernisation du réseau de Cablevision.

Le feu vert des autorités de l'Etat de New York est quant à lui conditionné à l'engagement d'Altice de faire bénéficier les abonnés de 25% des 450 millions de dollars d'économies prévues grâce à l'opération sur cinq ans. Cablevision ne pourra en outre pas licencier avant quatre ans au sein des effectifs en contact direct avec la clientèle de l'Etat.

La vente inclut plusieurs autres actifs de Cablevision, dont le réseau de programme News 12, le quotidien de Long Island Newsday, le quotidien gratuit new-yorkais amNewYork ou encore l'éditeur de presse locale Star Community Publishing.

En décembre, la FCC avait déjà approuvé le rachat par Altice, pour 9,1 milliards de dollars, de Suddenlink, numéro sept du câble aux Etats-Unis avec environ 1,5 million de clients.

Altice n'est pas l'unique acteur de la concentration du secteur américain du câble: le mois dernier, Charter Communications a bouclé le rachat de Time Warner Cable et Bright House Networks pour 67 milliards de dollars, créant le deuxième fournisseur à haut débit et le troisième opérateur de télévision payante du pays.

(David Shepardson; Marc Angrand pour le service français)