LEAD 2-Osborne menace d'augmenter les impôts en cas de Brexit

mercredi 15 juin 2016 14h57
 

(Actualisé avec Osborne, travaillistes, précisions)

par William Schomberg et Estelle Shirbon

LONDRES, 15 juin (Reuters) - Le ministre britannique des Finances, George Osborne, partisan du maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne, a annoncé mercredi qu'il ferait voter un collectif budgétaire sous le signe d'une austérité renouvelée si les électeurs votaient en faveur du Brexit.

Alors que les derniers sondages donnent le camp du "Leave" en tête des intentions de vote à huit jours du référendum du 23 juin, le chancelier de l'Échiquier a chiffré à 30 milliards de livres (38 milliards d'euros) les mesures à prendre en cas de sortie de l'UE.

"Il y aurait un gros trou dans les dépenses publiques. Il nous faudrait augmenter les impôts et réduire les dépenses", a déclaré George Osborne à la presse après un discours prononcé à Ashford, dans le sud-est de l'Angleterre.

Mais 57 parlementaires de son propre Parti conservateur, partisans eux d'un divorce européen, ont aussitôt annoncé qu'ils voteraient contre un tel collectif budgétaire.

"Il est absurde de dire que si le peuple vote pour reprendre le pouvoir confisqué par l'UE, il (Osborne) le punira ainsi", a réagi le collectif Vote Leave dans une déclaration.

"Si la proposition du chancelier (de l'Échiquier) est sérieuse, alors nous ne pourrons pas le laisser faire", disent les 57 députés signataires du texte. "S'il met en oeuvre ces propositions, sa position sera intenable."

  Suite...