** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

mercredi 15 juin 2016 07h49
 

PARIS, 15 juin (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont
attendues en hausse mercredi à l'ouverture, dans une tentative de stabilisation
après cinq jours d'affilée de repli marqué, une séquence provoquée par une
montée de l'aversion au risque à l'approche du référendum du 23 juin en
Grande-Bretagne sur l'appartenance du pays à l'Union européenne.
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien 
pourrait gagner jusqu'à 0,4% à l'ouverture, le Dax à Francfort 0,5% et
le FTSE à Londres 0,3%.
    Au cours des cinq derniers jours, le CAC 40 a perdu 7,7%, se retrouvant en
baisse de 10,9% depuis le début de l'année. L'indice pan-européen FTSEurofirst
300, qui a terminé mardi à 1.260,14, un plus bas de clôture depuis le
24 février, a perdu 7,4% sur les cinq dernières sessions et en est perte de
12,3% depuis le début de l'année.
    L'imminence de décisions de plusieurs banques centrales, dont au premier
chef la Réserve fédérale américaine, a vraisemblablement accentué la séquence de
repli, les investisseurs adoptant généralement une positions attentiste avant
que les instituts d'émission ne se prononcent.
    La Fed (mercredi), la Banque du Japon, la Banque nationale suisse (BNS) et
la Banque d'Angleterre (toutes trois jeudi) devraient observer un statu quo en
termes de politique monétaire étant donné les incertitudes entourant un éventuel
"Brexit" ou sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne.
    A huit jours du référendum du 23 juin, le dernier sondage mené par The Sun
donne un point d'avance au camp du "Remain". Le principal quotidien de la presse
tabloïd grand public appelle ses lecteurs à voter en faveur du Brexit. Quatre
autres sondages donnaient mardi jusqu'à sept points d'avance aux partisans d'un
divorce entre le Royaume-Uni et l'Union européenne.,
 
    Dans les derniers échanges, portée par des rachats de découverts et un léger
reflux du yen, la Bourse de Tokyo reprend 0,56% après quatre séances de baisses
qui l'ont vue céder 5,8%. Le repli depuis le début de l'année revient à 16,2%.
    L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon)
 est en revanche en léger repli, apparemment sous le coup de la
décision du spécialiste américain des indices boursiers MSCI de ne pas
intégrer les actions de Chine continentale dans son indice de référence des
marchés émergents mondiaux, en expliquant avoir conclu que Pékin devait encore
progresser en matière de libéralisation des marchés de capitaux. 
    La Bourse de New York a terminé en baisse pour la quatrième séance d'affilée
mardi, pénalisée par les valeurs financières à moins de 24 heures de la décision
de politique monétaire de la Réserve fédérale et par le repli sur les valeurs
refuges face aux inquiétudes sur le référendum britannique.
    L'indice S&P 500 a perdu 2,1% sur cette séquence de repli mais il reste en
hausse de 1,5% depuis le début de l'année.
    Sur le marché des changes, l'indice dollar se stabilise et la livre
britannique reprend quelques couleurs face à la devise américaine, signe que le
niveau d'inquiétude autour du "Brexit" a peut-être baissé d'un cran. L'euro cède
de terrain face au billet vert, sous le coup du basculement du rendement des
obligations souveraines allemandes à 10 ans en territoire négatif.
    Les cours du pétrole reculent de 1,4%, se repliant pour la cinquième séance
d'affilée pour tomber à un creux de trois semaines, affectés par l'annonce d'une
hausse surprise des stocks de brut aux Etats-Unis.

    PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU 15 JUIN:
 PAYS    GMT    INDICATEUR                      PÉRIODE     CONSENSUS  PRÉCÉDENT
 FR      06h45  Inflation IPCH (déf.)           mai         +0,3%      +0,1%
                - sur un an                                 inch.      -0,1%
 GB      08h30  Demandeurs d'emploi             mai         inch.      -2.400
                Taux de chômage                 avril       5,1%       5,1%
                Salaire hebdo. moyen sur un an  fév.-avril  +1,7%      +2,0%
 EZ      09h00  Balance commerciale             avril       n.d.       28,6 mds
 USA     12h30  Prix à la production            mai         +0,3%      +0,2%
                - sur un an                                 -0,1%      inch.
 USA     12h30  Indice "Empire State"           juin        -4,00      -9,02
 USA     13h15  Production industrielle         mai         -0,2%      +0,7%
                Utilisation des capacités                   75,2%      75,4%
 
    VALEURS À SUIVRE
    * ORANGE est prêt à mener une opération de consolidation à
l'échelle européenne alors que le marché français des télécoms semble promis
pour l'heure au statu quo, a déclaré mardi son PDG, Stéphane Richard.
 
    
    * AIR FRANCE a annoncé mardi que l'impact financier des quatre
jours de grève observés depuis samedi par les syndicats de pilotes de la
compagnie dépasserait "probablement les 40 millions d'euros", confirmant ainsi
une déclaration de son PDG, Frédéric Gagey, à l'AFP. 
    
    * ZODIAC AEROSPACE a fait état mardi d'un chiffre d'affaires en
progression de 3,7% au troisième trimestre de son exercice décalé et a dit
maintenir son objectif d'un résultat opérationnel courant 2015-2016 proche de
celui de l'exercice précédent.     
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 

 (Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)