Berlin et Pékin regardent ensemble vers l'Asie et l'Afrique-sces

mardi 14 juin 2016 15h58
 

SHENYANG, Chine, 14 juin (Reuters) - L'Allemagne et la Chine comptent exploiter ensemble des opportunités économiques en Afrique et en Asie, ont dit des sources industrielles et proches de Berlin cette semaine, à l'occasion de la neuvième visite de la chancelière Angela Merkel en Chine.

Les infrastructures, l'énergie, les transports, la protection de l'environnement, l'agriculture et la santé sont des secteurs qui seraient particulièrement privilégiés par cette coopération.

"Si nous regroupons nos forces et que nous devenons actifs dans des marchés tels que l'Asie ou l'Afrique, nous pouvons tous tirer parti de notre force combinée", a dit Angela Merkel à la presse.

Si la chancelière s'est félicitée du développement des relations entre la Chine et l'Allemagne, elle est également soucieuse de voir les entreprises allemandes ne pas subir de concurrence déloyale de la part de leurs homologues chinoises.

Selon les sources, renforcer la coopération reviendra à aider les sociétés allemandes à être plus efficaces face à la concurrence d'entreprises chinoises qui deviennent en outre de plus en plus sophistiquées, et à permettre en retour à ces dernières de mieux respecter normes et règles internationales, notamment en matière environnementale.

Les financements de projets communs pourraient être assurés par un nouveau fonds "de la Route de la Soie" chinois et la nouvelle Banque asiatique d'investissement, toujours selon les sources.

Siemens a signé lundi soir un accord avec CRRC , un constructeur de wagons chinois, et d'autres accords sont prévus dans le secteur de l'énergie, ajoutent-elles.

(Andreas Rinke, Wilfrid Exbrayat pour le service français)