** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

mardi 14 juin 2016 07h55
 

PARIS, 14 juin (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont
attendues en baisse mardi à l'ouverture, à l'instar de Wall Street et de l'Asie,
les ingrédients qui tirent les marchés actions vers le bas depuis quelques jours
n'ayant pas changé, à savoir, à court terme, craintes de voir la Grande-Bretagne
sortir de l'Union européenne et, à moyen terme, inquiétudes sur la croissance
économique mondiale.
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien 
pourrait perdre jusqu'à 0,8% à l'ouverture, tout comme le Dax à Francfort
, tandis que le FTSE à Londres est vu en repli de 0,3%.
    L'indice pan-européen FTSEurofirst 300 a touché lundi un plus bas
depuis plus de trois mois. Il est sur une série de quatre séances de baisses de
suite, période qui l'a vu perdre 5,6%. 
    La Bourse de Tokyo, en repli de plus de 1% peu avant sa clôture, est
également en passe d'enchaîner sa quatrième baisse d'affilée, revenant à un
creux de deux mois après avoir cédé 6% en quatre séances.
    L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon)
 perd 0,44%, portant son repli depuis quatre jours à plus de
3,5%.
    Wall Street a terminé en baisse la première séance de la semaine lundi,
accusant son troisième recul consécutif à la veille de la réunion de politique
monétaire de deux jours de la Réserve fédérale (Fed). Sur ces trois séances, le
S&P 500 a cependant mieux résisté que les autres grands indices mondiaux avec un
recul limité à 1,9%.
    Même si les investisseurs estiment à une écrasante majorité que la Fed
observera le statu quo en matière de politique monétaire, une réunion de la
banque centrale américaine crée toujours une forme d'attentisme chez les acteurs
de marché.
    Et ce d'autant plus que trois autres grandes banques centrales annonceront
leurs décision de politique monétaitre cette semaine : la Banque nationale
suisse, la Banque d'Angleterre et la Banque du Japon. Le statu quo est attendu
partout étant donné la proximité du référendum du 23 juin organisé en
Grande-Bretagne pour déterminer l'avenir du pays dans l'Union européenne.
    Cinquante-trois pour cent des Britanniques se déclarent favorables au
"Brexit" tandis que 47% disent qu'ils voteront pour le maintien lors du
référendum du 23 juin, à en croire deux nouveaux sondages de l'institut ICM,
l'un en ligne, l'autre par téléphone, cités lundi par le quotidien The Guardian.
    Cela traduit un creusement de l'écart en faveur du Brexit, car voici 15
jours le camp du retrait recueillait 52% et celui du "in" 48% dans le précédent
sondage ICM. 
    Dans ce contexte d'aversion au risque, les valeurs jugées sûres sont
plebiscitées, telles le yen et le dollar. La bonne tenue du billet vert pèse sur
les cours du pétrole, qui reculent à nouveau de près de 1%, s'acheminant vers
une quatrième séance de baisse après avoir atteint la semaine dernière leurs
plus hauts de l'année.
        
    PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU MARDI 14 JUIN:
 PAYS    GMT    INDICATEUR                     PÉRIODE     CONSENSUS     PRÉCÉDENT
 GB      08h30  Prix de détail                 mai         +0,3%         +0,1%
                variation annuelle                         +0,4%         +0,3%
 EZ      09H00  Production industrielle        avril       +0,8%         -0,8%
                variation annuelle                         +1,4%         +0,2%
 US      12h30  Ventes au détail               mai         +0,3%         +1,3%
                hors automobile                            +0,4%         +0,8%
         12h30  Prix à l'importation           mai         +0,7%         +0,3%
         14h00  Stocks des entreprises         avril       +0,2%         +0,4%
    
    VALEURS À SUIVRE
    * GROUPE ADP a annoncé lundi une hausse de 1,4% du trafic des
aéroports parisiens au mois de mai, bénéficiant notamment du trafic en Europe
hors de France.    
    * CARREFOUR a annoncé lundi le lancement, pour l'été, d'une offre
de services de paiement par mobile avec Apple Pay, le portefeuille électronique
du groupe Apple.    
    * SUEZ ENVIRONNEMENT. Citigroup a relevé sa recommandation de
"vendre" à "neutre". 
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 

 (Benoît Van Overstraeten, édité par Véronique Tison)