Honeywell toujours à l'affût d'acquisitions, dit son DG

mardi 14 juin 2016 07h38
 

MONTREAL, 14 juin (Reuters) - Honeywell International n'exclut pas de lancer son dévolu sur un autre équipementier aéronautique après l'échec en mars de ses négociations de fusion avec United Technologies, selon son directeur général.

Honeywell a établi une liste d'une centaine de cibles potentielles mais n'est pas pressé pour réaliser une acquisition, a dit David Cote dans un entretien accordé lundi soir en marge du Forum économique international des Amériques à Montréal.

"J'ai un processus assez rigoureux pour cela", a-t-il expliqué. "S'agissant de M&A, nous avons toujours beaucoup de moyens, ce qui est une position confortable."

En mars, Honeywell a renoncé à son offre de 90,7 milliards de dollars (80 milliards d'euros) sur United Tech, prenant ainsi acte du refus de sa cible d'engager des négociations.

Airbus, un client important des deux groupes, avait estimé qu'un tel rapprochement ne servirait pas ses intérêts.

David Cote a dit que l'échec de la fusion avec United Tech, propriétaire du motoriste Pratt & Whitney, ne le dissuaderait pas de s'intéresser à d'autres équipementiers aéronautiques. Le principal souci, selon lui, sera de s'entendre sur le juste prix. "Si vous surpayez, vous êtes mort", a-t-il conclu. (Allison Lampert, Véronique Tison pour le service français)