LEAD 1-Aéroports-16 offres attendues dans la dernière ligne droite

lundi 13 juin 2016 18h58
 

* Huit dossiers attendus pour Nice, huit pour Lyon-sources

* Des capitaux abondants en ces temps de taux bas-source

* Les candidats ont rencontré les actionnaires locaux la semaine dernière

* Date butoir pour les offres fermes 4 juillet (Actualisé avec 'no comment' de Bercy)

par Gilles Guillaume et Matthieu Protard

PARIS, 13 juin (Reuters) - Groupes d'infrastructure et fonds d'investissement se bousculent toujours pour la privatisation des aéroports de Nice et Lyon, avec au moins seize dossiers de candidature attendus à trois semaines du dépôt des offres fermes.

La privatisation du premier et du deuxième aéroport régional français pourrait rapporter jusqu'à 1,5 milliard d'euros à l'Etat, qui s'est déjà désengagé en 2014 de l'aéroport de Toulouse-Blagnac.

Les offres indicatives étaient attendues d'ici au 12 mai et les offres fermes doivent être déposées le 4 juillet au plus tard.

"Cet appétit s'explique notamment par le contexte ambiant marqué par des taux ultra-bas et le niveau important des liquidités qui en découle", commente une source proche du dossier. "La concurrence est donc rude entre les fonds soucieux d'investir des capitaux devenus abondants."   Suite...