Sanofi maintient la pression sur les actionnaires de Medivation

lundi 13 juin 2016 16h02
 

PARIS, 13 juin (Reuters) - Sanofi a annoncé lundi le dépôt auprès de l'autorité américaine des marchés (SEC) de son dossier définitif visant à révoquer et à remplacer le conseil d'administration de Medivation, la biotech américaine qui maintient son opposition à l'offre de rachat de 9,3 milliards de dollars faite par le groupe français.

Le 25 mai, Sanofi avait lancé ce processus de révocation en s'appuyant sur la législation de l'Etat du Delaware où est immatriculé Medivation, qui permet à une majorité de 50,1% des actionnaires de remplacer un membre du conseil ou la totalité sans convoquer d'assemblée générale.

Dans la foulée, Medivation avait indiqué que les actionnaires concernés seraient ceux qui étaient enregistrés en tant que tel au 1er juin.

Dans une lettre publiée lundi par Sanofi, le directeur général du groupe Olivier Brandicourt exhorte les actionnaires de Medivation à consentir formellement à cette révocation.

"Nous pensons que l'actuel conseil d'administration de Medivation n'agit pas et n'agira pas dans votre intérêt", réaffirme-t-il.

"C'est d'autant plus inquiétant que nous avons clairement indiqué que si Medivation entamait des discussions avec Sanofi en donnant accès à de l'information, le groupe serait en mesure d'augmenter son offre et est confiant en sa capacité à proposer une valeur additionnelle significative."

De son côté, Medivation a appelé lundi ses actionnaires à rejeter les démarches entreprises par Sanofi, jugeant l'OPA du groupe français "nettement inappropriée".

Le communiqué de Sanofi :

bit.ly/25Xl2Ad (Noëlle Mennella, édité par Dominique Rodriguez)