BOURSE-G4S, employeur du tueur d'Orlando, chute à la Bourse de Londres

lundi 13 juin 2016 12h43
 

LONDRES, 13 juin (Reuters) - G4S, le numéro un mondial des services de sécurité, a perdu près de 200 millions de livres (251 millions d'euros) de capitalisation à la Bourse de Londres lundi après la tuerie d'Orlando perpétrée par l'un de ses employés.

Omar Mateen, 29 ans, un Américain habitant en Floride et fils d'immigrés afghans, avait fait l'objet, au moment de son recrutement en 2007 et encore en 2013, de contrôles internes qui n'avaient "rien révélé de préoccupant", a fait savoir dimanche la société basée à Londres.

L'action G4S perd 5,76% à 176,6 pence vers 10h30 GMT après avoir reculé en début de séance jusqu'à 172,3, son plus bas niveau depuis 2009.

Un analyste qui a demandé à ne pas être identifié note que cette affaire risque de ternir encore la réputation du groupe britannique, déjà mis en cause au moment des Jeux olympiques de Londres en 2012. "C'est sûr que cela ne les arrange pas d'avoir leur nom cité dans la presse pour une affaire comme celle-là", a-t-il dit.

G4S, sous contrat avec le comité d'organisation des Jeux de Londres en 2012, avait été incapable de fournir le nombre de vigiles et gardes prévus. L'année suivante, il avait été impliqué dans un scandale concernant un contrat de supervision électronique, accusé de faire payer le contribuable pour des bracelets imposés en fait à des détenus en prison, à l'étranger, voire décédés.

Début 2016, G4S a comptabilisé une provision de 65 millions de livre pour couvrir des pertes sur des contrats publics au Royaume-Uni. (Sarah Young, Véronique Tison pour le service français)