La Chine doit vite s'attaquer au problème de la dette privée-FMI

samedi 11 juin 2016 06h16
 

SHANGHAI, 11 juin (Reuters) - La Chine doit agir rapidement pour réduire l'endettement croissant de ses entreprises, source majeure d'inquiétude au sujet de la deuxième économie mondiale, a déclaré samedi un responsable du Fonds monétaire international (FMI).

Dans un discours devant des économistes à Shenzhen, David Lipton, premier directeur général adjoint du FMI, a dit que ce problème constituait "une faille fondamentale de l'économie chinoise".

"Les problèmes d'endettement des entreprises aujourd'hui peuvent devenir des problèmes d'endettement systémique demain. Des problèmes d'endettement systémique peuvent conduire à une croissance économique bien plus faible ou à une crise bancaire. Ou aux deux", a déclaré David Lipton selon une version écrite de son discours.

La Banque populaire de Chine (BPC) a averti la semaine dernière dans un rapport semestriel que les efforts du gouvernement pour réduire les niveaux d'endettement et les surcapacités pourraient accroître les risques de défaut et compliquer l'accès aux financements pour les entreprises.

David Lipton a souligné que l'endettement des entreprises chinoises représentait environ 145% du produit intérieur brut (PIB) de la Chine, un ratio jugé élevé. Il a insisté en particulier sur les entreprises publiques, qui représentent environ 55% de la dette "corporate" chinoise mais seulement 22% de la production du pays, selon les estimations du FMI.

Se référant aux expériences d'autres pays, David Lipton a invité la Chine à régler les problèmes de gestion de ses entreprises comme de ses banques.

"La leçon que la Chine doit intégrer si elle souhaite éviter un cycle répétitif de croissance du crédit, d'endettement et de restructuration d'entreprises, consiste à améliorer la gouvernance des entreprises", a-t-il dit. (Alexandra Harney; Bertrand Boucey pour le service français)