Gestion-Le risque de Brexit alimente l'aversion au risque-BAML

vendredi 10 juin 2016 16h43
 

* Dix-huitième semaine de rachats sur les actions
européennes:
    * bit.ly/1YeD3aI
    * Sorties sur les actions GB sur 12 des 14 dernières
semaines
    * Entrées nettes sur les fonds obligataires et métaux
précieux

    PARIS, 10 juin (Reuters) - Les flux de souscriptions sur les
fonds d'investissement collectifs sur la semaine au 8 juin
montrent une poussée de l'aversion au risque avec de nouveaux
rachats nets sur les fonds dédiés aux actions et des entrées
nettes sur les fonds investis en obligations et en métaux
précieux, selon une étude publiée vendredi par Bank of America
Merrill Lynch Global Research.
    Les fonds dédiés aux actions européennes ont en particulier
enregistré une dix-huitième semaine consécutive de dégagements,
à hauteur de 2,2 milliards de dollars, leur plus longue phase de
décollecte depuis février 2008, montre l'étude qui reprend des
données d'EPFR Global, société de recherche spécialisée dans le
suivi des flux de souscription des grandes sociétés de gestion
internationales.
    Graphique sur l'évolution des flux de souscriptions nettes
sur les fonds investis en actions européennes depuis 2008 : 
    bit.ly/1YeD3aI
    
    Les fonds investis en actions britanniques ont subi des
rachats au cours de douze des quatorze dernières semaines,
relève BAML dans cette étude intitulée: "aversion au risque avec
la menace de Brexit."
    Les Britanniques se prononceront le 23 juin par référendum
sur le maintien du Royaume-uni au sein de l'UE et certains
sondages d'opinions n'excluent pas la possibilité d'une sortie
("Brexit").
    Les fonds investis en actions américaines ont accusé des
sorties nettes sur cinq des six dernières semaines, dont 2,0
milliards de dollars pendant la semaine au 8 juin, au cours de
laquelle l'indice S&P 500 exprimé en rendement total a atteint
un nouveau plus haut historique. 
    Les fonds spécialisés sur les actions japonaises ont été
quasi-étales (21 millions de dollars de sorties nettes) et ceux
dédiés aux actions émergentes ont enregistré leurs souscriptions
nettes les plus élevées en onze semaines à 900 millions de
dollars. 
    Les fonds obligataires, toutes catégories confondues, ont
bénéficié d'entrées nettes à hauteur de 7,9 milliards de
dollars, les plus élevées en neuf semaines, seuls ceux investis
en dettes souveraines subissant des rachats, à hauteur de 500
millions, sur fond de nouveaux plus bas des rendements
souverains à 10 ans en Allemagne et en Grande-Bretagne
notamment.
    Les fonds investis en métaux précieux, l'or principalement,
ont collecté 700 millions de dollars sur la période et
enregistrent des entrées nettes sur 20 des 22 dernières
semaines. 
    
    Souscriptions(+)/Rachats(-) nets par grandes catégories de
fonds (en milliards de dollars):
 
                      Semaine au 8 juin        2016
                                  2016   
 Actions                           -2,6     -106,08
                                         
 Obligataires                      +7,9      +75,76
                                         
 Monétaires                      +16,39      -51,87
                                         
 Matières premières                +0,5      +19,63
                                         
 

 (Marc Joanny, édité par Marc Angrand)