Air France-KLM-Pression accrue sur les marges de la maintenance

vendredi 10 juin 2016 11h24
 

* Constructeurs et motoristes grignotent des parts de marché

* La maintenance, un relais de croissance aux marges

* Un tiers du CA de maintenance pour d'autres compagnies

* Pressions sur les prix dues à la consolidation entre compagnies

par Cyril Altmeyer

PARIS, 10 juin (Reuters) - Air France-KLM fait face à une pression accrue sur ses marges dans la maintenance, son plus solide relais de croissance, les constructeurs aéronautiques et les motoristes cherchant eux aussi à récupérer cette activité lucrative, a déclaré à Reuters le responsable de ce pôle.

Le groupe franco-néerlandais, qui réalise plus du tiers du chiffre d'affaires pour le compte d'autres compagnies aériennes, doit en outre compter avec la consolidation du secteur qui donne naissance à des clients au pouvoir de négociation de plus en plus fort, ce qui pèse également sur ses tarifs, a souligné Franck Terner.

"Les contrats sont constamment plus gros: on signe pour 100 ou 200 avions, c'était moins auparavant", a-t-il expliqué. "Et on voit émerger une concurrence très vive de la part des constructeurs et des motoristes qui cherchent à capturer des parts de marché."

Le pôle de maintenance, de réparation et d'entretien d'avions d'Air France-KLM, numéro deux mondial derrière l'allemande Lufthansa, a vu son chiffre d'affaires progresser de 18,3% à 4,012 milliards d'euros en 2015, grâce à un bond de 26,1% avec ses clients externes, alors même que les ventes de l'ensemble du groupe ont baissé de 2,6%.   Suite...