Les taux négatifs "commencent vraiment à peser", dit Blackrock

jeudi 9 juin 2016 12h49
 

LONDRES, 9 juin (Reuters) - Le niveau très bas des taux d'intérêt, avec quelque 10.000 milliards de dollars d'obligations souveraines à travers le monde portant des rendements négatifs, est en train de devenir le principal sujet d'inquiétude des investisseurs, a dit jeudi Blackrock, le numéro un mondial de la gestion d'actifs.

"Les taux d'intérêt commencent vraiment à peser. Désormais, l'argent est devenu cher", a dit Stephen Cohen, responsable mondial du marché obligataire chez Blackrock.

"Les flux transfrontaliers sont surtout orientés par la question : 'Comment échapper aux rendements négatifs'", a-t-il ajouté devant des journalistes, en soulignant que la faiblesse des rendements et des taux d'intérêt créait des distorsions sur les marchés obligataires mondiaux. (Jamie McGeever et Karin Strohecker, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand)