LEAD 2-Canal+/beIN-La concurrence inflige un revers à Vincent Bolloré

jeudi 9 juin 2016 17h38
 

* Veto de la concurrence au projet d'accord Canal+/beIN

* L'accord était présenté comme essentiel pour redresser Canal+

* Canal+ dit qu'il va réfléchir à d'autres solutions

* L'action Vivendi en baisse en fin de séance (Actualisé avec décision, déclarations de Bruno Lasserre)

par Gwénaëlle Barzic et Mathieu Rosemain

PARIS, 9 juin (Reuters) - L'Autorité de la concurrence s'oppose à l'accord de distribution exclusive entre la filiale de Vivendi Canal+ et beIN Sports, infligeant un revers cinglant à Vincent Bolloré qui avait présenté le projet comme essentiel pour redresser la chaîne cryptée.

Le gendarme de la concurrence a refusé de lever l'interdiction faite en 2012 à la chaîne cryptée de distribuer une chaîne sportive payante, empêchant de facto la signature du partenariat annoncé en février.

L'Autorité, qui aurait pu se contenter d'encadrer l'accord avec des conditions contraignantes, a finalement choisi la solution la plus radicale, donnant rendez-vous à Canal+ l'an prochain dans le cadre d'une remise à plat générale des règles encadrant la télévision payante.

Le régulateur a une fois de plus marqué son indépendance alors que les dirigeants de Vivendi avaient multiplié les déclarations alarmistes ces dernières semaines sur l'état de santé de Canal+, "en situation de faillite" selon Vincent Bolloré qui a menacé d'"arrêter le robinet" des chaînes françaises.   Suite...