Vivendi-Les Guillemot pourraient se renforcer chez Ubisoft

jeudi 9 juin 2016 12h34
 

PARIS, 9 juin (Reuters) - La famille Guillemot réfléchit à l'opportunité d'utiliser le produit de ses titres Gameloft pour se renforcer encore au capital d'Ubisoft face aux assauts de Vivendi, déclare le PDG d'Ubisoft Yves Guillemot dans un entretien au Monde.

Les frères Guillemot, fondateur des deux éditeurs français de jeux vidéos, ont annoncé mardi vendre "à regret" l'essentiel des actions que la famille détenait dans Gameloft après sa prise de contrôle par Vivendi à l'issue d'une OPA hostile.

Tous les yeux sont désormais tournés vers Ubisoft, créateur des jeux à succès "Lapins Crétins" et Assassins's Creed, dont Vivendi a acquis près de 18% du capital, devenant son premier actionnaire.

Prié de dire si la famille pourrait utiliser le produit de la vente de ses actions Gameloft pour se renforcer chez Ubisoft, Yves Guillemot répond : "C'est quelque chose qui est en discussion avec mes frères".

"Mais vous comprendrez qu'à ce stade je n'en dise pas plus", ajoute-t-il dans l'entretien mis en ligne sur le site internet du journal.

Vivendi a annoncé fin avril qu'il souhaitait être représenté au conseil d'administration d'Ubisoft, dont il a exclu en revanche de prendre le contrôle pour une période de six mois. (nL5N17W4XO]

"Nous ne souhaitons pas qu'ils siègent au conseil d'administration, car ils mettent en ÷uvre une stratégie de contrôle rampant afin de prendre le pouvoir dans l'entreprise", déclare Yves Guillemot.

Vivendi n'a fait aucun commentaire dans l'immédiat sur ces propos. (Gwénaëlle Barzic, édité par Jean-Michel Bélot)