La zone euro menacée de dommages économiques durables-Draghi

jeudi 9 juin 2016 10h40
 

FRANCFORT, 9 juin (Reuters) - La zone euro risque de subir des dommages économiques durables en raison d'une productivité et d'une croissance faibles, a déclaré jeudi le président de la Banque centrale européenne.

La politique monétaire seule ne peut pas guérir les maux de l'économie de l'union monétaire et les gouvernements doivent aussi faire des efforts, a dit Mario Draghi lors d'une conférence économique à Bruxelles.

"Nous ne laissons pas l'inflation manquer notre objectif plus longtemps que nécessaire étant donné la nature des chocs auxquels nous faisons face", a-t-il dit. "Pour d'autres, cela veut dire faire tous les efforts pour que la production retrouve son potentiel avant qu'une croissance trop faible ne cause des dégâts durables."

La BCE, qui a déployé un large éventail de mesures de stimulation, ne cesse de répéter que sa politique monétaire doit être accompagnée de réformes structurelles de la part des gouvernements de la zone euro. (Balasz Koranyi; Patrick Vignal pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)