BOURSE-AccorHotels baisse, Credit Suisse passe à "sous-performance"

jeudi 9 juin 2016 10h33
 

PARIS, 9 juin (Reuters) - L'action AccorHotels signe jeudi matin la plus forte baisse de l'indice CAC 40 à la Bourse de Paris après une note de Credit Suisse, qui a abaissé sa recommandation de "neutre" à "sous-performance" sur la valeur en estimant que la montée des risques qui pèsent sur le groupe hôtelier n'est pas reflétée dans sa valorisation élevée.

A 10h30, le titre chute de 3,7% à 38,43 euros dans des volumes supérieurs à ceux du CAC 40, qui recule de 1,15% au même moment.

Dans une note, Credit Suisse estime que la valeur est 31% plus chère que ses pairs et cite parallèlement plusieurs risques, parmi lesquels la reprise plus lente que prévu de l'activité en France et notamment à Paris après les attentats de novembre.

"(...) en dépit du bénéfice à court terme lié à l'Euro 2016, nous nous attendons maintenant à une croissance du revenu par chambre (RevPAR) en France de 3% en 2016 contre 5% précédemment, sachant qu'il a baissé de 3,3% sur la période janvier-mai (-13,2% à Paris qui représente les 2/3 de l'Ebit en France)", écrit le broker.

Credit Suisse, qui abaisse son objectif de cours de 40,60 à 36,30 euros, évoque également une montée des risques du côté de Fairmont Raffles (FRHI), racheté par AccorHotels.

Alors que FRHI doit représenter 19% de l'Ebit du groupe d'ici 2018, le broker estime que les prévisions en termes de synergies et de croissance sont pleinement prises en compte et rappelle que le revenu par chambre dans le luxe aux États-Unis, à +1,5% seulement depuis le début de l'année, est le segment le plus faible de l'industrie hôtelière américaine.

La valorisation élevée d'AccorHotels semble déjà refléter les fortes spéculations concernant le chinois Jin Jiang étant donné que toutes synergies devraient être modestes, ajoute aussi le broker.

Jin Jiang est devenu en peu de temps le premier actionnaire d'AccorHotels et a indiqué qu'il pourrait demander un ou plusieurs sièges au conseil du groupe.

AccorHotels, qui a accéléré sa croissance organique au premier trimestre par rapport au dernier trimestre 2015, doit publier ses résultats du deuxième trimestre le 28 juillet. (Raphaël Bloch, édité par Dominique Rodriguez)