LEAD 1-Vodafone vend sa division néo-zélandaise à Sky pour E2,1 mds

jeudi 9 juin 2016 09h46
 

(Actualisé avec précision, commentaire, cours de Bourse)

SYDNEY/WELLINGTON, 9 juin (Reuters) - Vodafone a annoncé jeudi la vente de sa division néo-zélandaise à Sky Network Television, dans le cadre d'une transaction en numéraire et en actions de 3,4 milliards de dollars néo-zélandais (2,1 milliards d'euros) qui pourrait être le prélude à une sortie du pays de l'opérateur télécoms britannique.

D'après les termes de l'accord, Vodafone détiendra 51% de la nouvelle entité, mais, selon les analystes cette recomposition du paysage des médias et des télécoms en Nouvelle-Zélande ouvre la voie à une sortie de Vodafone d'un marché qu'il ne considère plus comme essentiel.

"En ce qui concerne Vodafone, il s'agit de sortir du marché néo-zélandais", a dit Brian Han, analyste chez Morningstar, selon lequel l'opérateur pourrait également sortir du marché australien.

Cette transaction, la plus importante de l'année en Nouvelle-Zélande sur le front des fusions et acquisitions, permet à Sky de se renforcer sur la télévision payante afin de contrer la menace des services de vidéo en ligne comme Netflix .

Le titre Sky coté en Nouvelle-Zélande a pris 17,45% après cette annonce.

Vodafone perd plus de 4% dans les premiers échanges en Bourse de Londres, un recul qui est surtout le fait du détachement de dividende. (Byron Kaye et Rebecca Howard; Benoit Van Overstraeten et Patrick Vignal pour le service français)