La Bourse de Paris-Les valeurs du jour mercredi (clôture)

mercredi 8 juin 2016 18h18
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 8 juin (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la
Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en baisse
de 0,61% à 4.448,73 points, la contraction plus marquée que
prévu des exportations chinoises en mai ayant ravivé les
inquiétudes des investisseurs sur un ralentissement de
l'économie mondiale. 
    
    * Le secteur BANCAIRE européen (-1,16%) a reculé
dans le sillage de l'autrichien Erste (-3,84%) après
l'annonce de la cession de quelque 17,4 millions d'actions de la
banque par la compagnie d'assurance Uniqa.
    SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a perdu 2,18% à 34,94 euros, plus
forte baisse du CAC 40, et CRÉDIT AGRICOLE 1,69% à
8,651 euros, tandis que BNP PARIBAS a lâché 1,4% à
46,405 euros.
    
    * Avec le regain de craintes sur la santé de l'économie
chinoise, les valeurs liées au TOURISME et au LOISIR ont
également reculé et signé la plus forte baisse sectorielle en
Europe (-1,26%). 
    ACCORHOTELS a abandonné 1,75% à 39,905 euros et
AIR FRANCE-KLM, sous la menace d'une grève des pilotes
d'Air France à partir de samedi, a cédé 2,38% à 6,851 euros.
    
    * INGENICO a chuté de 7,23% à 100,75 euros, plus
forte baisse de l'indice SBF 120, après la publication
par son concurrent américain Verifone Systems de
résultats inférieurs aux attentes au deuxième trimestre.
 
    STMICROELECTRONICS a perdu 2,82% à 5,383 euros.
    
    * REXEL a reculé de 3,42% à 13,26 euros, après la
publication d'une note de Citi qui a abaissé sa recommandation à
"neutre" sur le titre, soulignant que celui-ci a beaucoup
progressé au cours de ces dernières semaines et que les
principaux catalyseurs sont désormais passés. 
    
    * En revanche, les VALEURS PARAPÉTROLIÈRES ont progressé.
Selon un article d'Africa Intelligence, la société italienne Eni
aurait définitivement confié le projet Coral Field (Mozambique)
à TECHNIP, qui s'est adjugé 2,62% à 52,05 euros,
plusieurs analystes saluant une nouvelle encourageante pour un
secteur actuellement en difficulté.
    Dans son sillage, et à la faveur également de la hausse des
cours du brut, CGG s'est envolé de 23,19% à 0,85 euro,
plus forte hausse du SBF 120, VALLOUREC a bondi de
5,15% à 3,76 euros et MAUREL ET PROM a pris 2,33% à
3,52 euros.
    De son côté, GTT a clôturé en hausse de 2,63% à
32,61 euros, la société étant bien placée, selon plusieurs
analystes, pour fournir sa technologie de confinement à membrane
en cas de conclusion du contrat sur le projet Coral Field.
    
    * ARCELORMITTAL a pris 2,74% à 4,88 euros, plu
forte hausse du CAC 40, dans le sillage de la hausse des cours
de métaux.
    
    * ENGIE a clôturé en hausse de 2,58% à 14,31
euros. Bernstein cite le producteur et fournisseur de gaz et
d'électricité dans une note sur les opportunités tactiques
d'investissement du moment.
    

 (Raphaël Bloch, édité par Dominique Rodriguez)