France-Le dynamisme des crédits à la consommation se confirme

lundi 6 juin 2016 19h15
 

PARIS, 6 juin (Reuters) - L'encours des crédits aux particuliers a progressé de 3,6% en France sur les douze mois à fin avril, un rythme à peine moins élevé qu'en mars (+3,7%), selon les données brutes publiées mardi par la Banque de France.

Cette évolution reflète un petit ralentissement pour les crédits à l'habitat (+3,2% après +3,4%) et un rythme toujours très dynamique des crédits à la consommation (+5,2% après +5,3%), dont la croissance dépasse 5% pour le troisième mois consécutif, ce qui ne s'était pas produit depuis huit ans.

La production de nouveaux crédits à l'habitat est repartie en hausse (15,0 milliards après 13,6 milliards en mars) en raison d'un rebond des renégociations, qui représentent 30,8% (29,1% en mars) du total, à la faveur de la baisse des taux.

Les flux nets de nouveaux crédits immobiliers, en tenant compte des amortissements et des renégociations, ont été positifs de 1,92 milliard, après 2,32 milliards un mois plus tôt.

S'agissant des crédits à la consommation, la production a diminué sur le mois (4,37 milliards d'euros après 4,48 milliards en mars).

L'encours total des crédits aux particuliers s'élevait à 1.061,3 milliards d'euros fin avril contre 1.027,3 milliards un an plus tôt.

Le communiqué de la Banque de France : here (Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)