BOURSE-Air France en baisse, réformes impossibles selon Barclays

lundi 6 juin 2016 10h30
 

PARIS, 6 juin (Reuters) - L'action Air France-KLM se négocie en forte baisse lundi matin à la Bourse de Paris, pénalisée par une note sectorielle de Barclays qui juge impossible la mise en place des réformes nécessaires à la restructuration de la compagnie aérienne.

A 10h24, le titre recule de 3,24%, après avoir touché un nouveau plus bas en séance depuis février (9,97 euros), signant l'une des plus fortes baisses du SBF 120, lui-même en baisse de 0,11%.

"Nous continuons à croire que la restructuration nécessaire à Air France pour assurer sa viabilité à long terme est politiquement impossible", souligne Barclays.

Les personnels navigants commerciaux d'Air France-KLM (hôtesses et stewards) sont appelés à la grève du 27 juillet au 2 août prochains pour peser sur les négociations relatives à leurs règles de travail et de rémunération, a annoncé vendredi l'intersyndicale PNC.

Ce mouvement fait suite à la mobilisation des pilotes de la compagnie aérienne, dont l'intersyndicale France a appelé à la grève du 11 au 14 juin pour défendre les rémunérations.

Dans ce contexte, Barclays a abaissé son objectif de cours de 10 à 9,1 euros, avec une recommandation maintenue à "pondération en ligne".

Air France-KLM a annoncé en mai redouter que les surcapacités sur le marché pèsent sur ses recettes dans un contexte mondial troublé par des attentats à répétition. (Raphaël Bloch, édité par Gilles Guillaume)