** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

vendredi 3 juin 2016 07h58
 

PARIS/LONDRES, 3 juin (Reuters) - Les Bourses européennes sont attendues en hausse vendredi à l'ouverture après le statu quo de la Banque centrale européenne (BCE) la veille et en attendant le rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis, un indicateur déterminant pour le calendrier de la prochaine hausse des taux de la Réserve fédérale.

D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien pourrait gagner jusqu'à 0,4% à l'ouverture, le Dax à Francfort 0,4% également et le FTSE à Londres 0,5%.

Les économistes interrogés par Reuters s'attendent à 164.000 créations d'emplois et à une hausse moyenne des salaires de 0,2% aux Etats-Unis en mai.

Ces chiffres, publiés à 12h30 GMT, seront suivis, lundi, d'une intervention de la présidente de la Fed, Janet Yellen, qui sera sa dernière avant la réunion monétaire de la Réserve fédérale les 14 et 15 juin.

"Si les chiffres de l'emploi sont conformes aux attentes et Yellen conserve un ton positif sur les hausses de taux, les chances d'une hausse de taux en juin seront assez fortes", dit Masahiro Ichikawa (Sumitomo Mitsui Asset Management).

Actuellement, sur le marché à terme américain, la probabilité d'une hausse des taux en juin n'est qu'à 20% alors qu'elle est à 60% pour le mois de juillet.

Les intervenants sont revenus partiellement sur leurs anticipations d'un relèvement de taux en juin en raison des risques d'un "Brexit".

Le président de la Fed de Dallas, Robert Kaplan, a réaffirmé jeudi que la Fed devrait relever ses taux dans un "avenir proche" mais ajouté qu'il faudrait peut-être attendre juillet en raison des incertitudes autour du référendum britannique sur l'Union européenne qui se tiendra le 23 juin.

La BCE a elle aussi souligné ce risque de "Brexit" jeudi et prévoit un taux d'inflation inférieur à l'objectif jusqu'à la fin de 2018.   Suite...