L'activité dans le secteur des services japonais rebondit en mai

vendredi 3 juin 2016 04h30
 

TOKYO, 3 juin (Reuters) - L'activité s'est accrue en mai dans le secteur japonais des services après deux mois de contraction, grâce à une hausse modérée des nouvelles commandes, selon l'indice Markit/Nikkei des directeurs d'achat (PMI) publié vendredi.

Alors qu'il était de 49,3 (révisé) en avril, l'indice PMI des services est remonté à 50,4 le mois dernier, ajusté des variations saisonnières. L'activité a cru à son rythme le plus élevé depuis février, la barre des 50 marquant le passage de la contraction à l'expansion.

En ce qui concerne les nouvelles entreprises, l'indice est passé de 50,2 en avril à 50,4 en mai.

L'indice composite de la production dans le secteur manufacturier et des services a lui aussi augmenté, passant de 48,9 à 49,2 d'avril à mai, tout en restant en contraction pour le troisième mois consécutif.

En 2014, le secteur des services a représenté 65% du PIB japonais contre 21% pour le secteur manufacturier.

L'économie japonaise a connu une expansion inédite en un an au premier trimestre, échappant de justesse à une récession qui reste toutefois source d'inquiétude pour les analystes, en raison notamment de la faiblesse de la consommation intérieure.

Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a annoncé mercredi devant des parlementaires qu'il avait décidé de reporter de deux ans et demi, à octobre 2019, l'augmentation prévue de la TVA, une décision sans surprise adoptée face à la morosité de la conjoncture économique. (Stanley White; Julie Carriat pour le service français, édité par Tangi Salaün)