USA-Près de 2,5 mlns de nouveaux rappels liés aux airbags Takata

jeudi 2 juin 2016 13h00
 

WASHINGTON, 2 juin (Reuters) - Six constructeurs ont annoncé jeudi le rappel de près de 2,5 millions de véhicules supplémentaires au total au Etats-Unis en raison d'airbags fabriqués par l'équipementier japonais Takata potentiellement défectueux.

Le gros des rappels provient General Motors, avec 1,9 million de voitures. Viennent ensuite Volkswagen <VOWG_p.DE (217.000), Mercedes-Benz (groupe Daimler (200.000), BMW (92.000), Jaguar Land Rover (groupe Tata Motors (54.000) et Daimler Vans (5.100).

Au total, 15 constructeurs ont rappelé près de 16,4 millions de véhicules aux Etats-Unis depuis que Takata a décidé le mois dernier de qualifier de défectueux 35 à 40 millions d'airbags supplémentaires.

Les airbags de Takata mis en cause sont susceptibles de se déclencher avec une force excessive et de disperser à grande vitesse dans l'habitacle des éclats métalliques. Ils sont soupçonnés d'être à l'origine de 13 décès dans le monde.

Selon un rapport sénatorial américain publié mercredi, Toyota, Fiat Chrysler Automobiles , Volkswagen et Mitsubishi Motors continuent de vendre des voitures neuves équipées d'airbags défectueux et qui devront être rappelées.

A travers le monde, le nombre de véhicules rappelés dans ce dossier se rapproche de la barre des 100 millions. (David Shepardson, Benoît Van Overstraeten pour le service français)