Veneto Banca fixe son prix d'introduction en Bourse

mercredi 1 juin 2016 00h38
 

MILAN, 31 mai (Reuters) - Veneto Banca IPO-VENE.MI a fixé une fourchette de prix située entre 0,10 et 0,50 euro par action pour son introduction en Bourse, un prix qui devrait faire perdre leurs économies à des milliers de petits actionnaires de la banque régionale.

Vu la faiblesse de la demande pour absorber l'émission d'un milliard d'euros d'actions prévue dans le cadre de cette cotation en Bourse, le nouveau fonds de sauvetage des banques italiennes va garantir l'augmentation de capital, agissant en tant qu'investisseur de dernier ressort pour un établissement de crédit en difficulté pour la deuxième fois en quelques semaines.

Le fonds Atlante rachètera les actions non vendues à 0,10 euro par action et sa garantie ne sera valable qu'à condition qu'il obtienne une participation d'au moins 50,1% du capital.

Ce fonds de 4,25 milliards d'euros a été mis en place edans l'urgence le mois dernier pour aider les banques qui peinent à lever des capitaux, le gouvernement craignant qu'un appel au marché qui tourne au fiasco ne déclenche une crise du secteur.

"Le principal objectif de l'opération est d'essayer d'éviter une éventuelle crise systémique", dit Veneto Banca dans un communiqué.

Le mois dernier, une opération similaire tentée par une autre banque régionale italienne Banca Popolare di Vicenza a échoué et a contraint le fonds Atlante à se porter acquéreur de la quasi-intégralité du capital de l'établissement.

Il devra probablement faire à peu près la même chose pour Veneto Banca, ce qui lui laissera peu d'argent pour régler les problèmes structurels des banques italiennes qui ploient sous une montagne de 360 milliards d'euros de créances douteuses.

La dernière fois que la banque a fixé un prix pour son titre, en 2015, c'était à 30,50 euros. Avec une introduction en Bourse qui devrait se faire en bas de la fourchette indicative, ses 88.000 actionnaires, dont la plupart sont de petits épargnants, vont perdre quasiment toute leur mise. (Andrea Mandala et Gianluca Semeraro, Juliette Rouillon pour le service français)