LEAD 1-Les rappels de Volkswagen en Europe plus lents que prévu

mardi 31 mai 2016 19h22
 

(Actualité avec déclarations du directeur commercial, précisions, contexte)

BERLIN, 31 mai (Reuters) - Volkswagen a reconnu mardi qu'il aurait besoin d'un délai supplémentaire pour modifier les 8,5 millions de véhicules affectés en Europe par le scandale des émissions polluantes car il n'a modifié pour l'instant que 50.000 voitures équipées d'un logiciel de manipulation des mesures.

Le constructeur automobile allemand a lancé fin janvier le rappel des véhicules concernés en Europe. Le mois suivant, il a déclaré que la mise à jour des logiciels des modèles équipés de moteurs de 1,2, 1,6 et 2,0 litres de cylindrée et les modifications mécaniques nécessaires sur un tiers environ des 8,5 millions de véhicules seraient achevées avant la fin de l'année.

Mais la KBA, l'autorité de tutelle du marché automobile allemand, bloque depuis mars un rappel de Passat. Une source au sein de VW a expliqué que la KBA craignait de voir la modification prévue sur les Passat pour les mettre en conformité avec la réglementation en vigueur en matière d'émissions polluantes se traduire par une augmentation de leur consommation de carburant.

Fred Kappler, le directeur commercial du groupe, a dit s'attendre à ce que la KBA approuve dans les semaines à venir la solution proposée pour les Passat, après avoir déjà validé les solutions pour les Golf et les Audi A4 et A5.

Il a précisé que la majorité des 8,5 millions de véhicules concernés seraient modifiés cette année mais qu'un nombre indéterminé d'entre eux ne le seraient que l'an prochain.

"Nous avons des discussions approfondies avec la KBA", a-t-il dit. "Nous sommes assez optimistes sur la possibilité d'obtenir son accord (pour d'autres modèles) au cours des semaines à venir."

(Andreas Cremer; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Angrand)