BioMérieux en baisse, des patients prépareraient une plainte

lundi 30 mai 2016 16h52
 

PARIS, 30 mai (Reuters) - L'action BioMérieux signe la plus forte baisse du SBF 120 lundi à la Bourse de Paris, impacté par le versement de son dividende vendredi, des analystes faisant état également d'une action collective qui serait en préparation contre l'Etat et le laboratoire par des malades atteint de la maladie de Lyme.

A 16h35, le titre cède 3,14% à 116,45 euros dans des volumes étoffés, à 67% de leur moyenne quotidienne sur les trois derniers mois sur Euronext, alors que l'indice SBF 120 grappille 0,18% dans des volumes atteignant moins de 30% de leur moyenne quotidienne.

Vendredi, l'action avait clôturé sur son plus haut historique, à 120,25 euros.

Des analystes estiment qu'outre une prise de bénéfice et un effet mecanique après le versement d'un dividende vendredi, la baisse du titre peut être liée à la préparation d'une action collective visant l'Etat et les laboratoires commercialisant le test Elisa, qui dépiste la maladie de Lyme.

Ce test ne permettrait de dépister que 30% des cas positifs, ont avancé les avocats en charge de la plainte, cités vendredi par la radio France Bleu.

La plainte devrait être déposée dans le courant du mois de juin, et compte lundi 150 patients, a précisé à Reuters Me Julien Fouray, en charge du dossier.

"Nous demandons au laboratoire s'ils peuvent prouver que leurs tests sont efficaces", a-t-il résumé, rappelant que BioMérieux est un des principaux laboratoires commercialisant ce test.

"Plusieurs test Elisa pour le diagnostic de la maladie de Lyme sont disponibles sur le marché en France. Notre test est conforme aux réglementations européenne et américaine et répond aux recommandations issues de plusieurs conférences de consensus d'experts arrêtés à l'échelle internationale", souligne pour sa part BioMérieux. (Joseph Sotinel, édité par Jean-Michel Bélot)