Démission surprise du directeur de Noble Group

lundi 30 mai 2016 08h19
 

SINGAPOUR, 30 mai (Reuters) - Noble Group, premier négociant de matières premières en Asie, a annoncé lundi la démission surprise de son directeur général et un projet de vente d'une filiale aux Etats-Unis pour redresser sa situation financière mise à mal par la chute des cours.

Ancien banquier chez Goldman Sachs, Yusuf Alireza a amené Noble Group à vendre des actifs, à simplifier sa structure et à inscrire d'importantes dépréciations dans ses comptes.

"Ce processus de transformation étant désormais largement achevé, M. Alireza a considéré que le moment était venu pour lui de prendre une autre direction", annonce Noble dans un communiqué.

Le groupe annonce aussi avoir lancé la vente de Noble Americas Energy Solutions afin de "renforcer substantiellement le bilan".

Noble a été accusé en février 2015 par Iceberg Research d'avoir surestimé ses actifs pour plusieurs milliards de dollars, ce que le négociant a démenti.

Le cours de son action a plongé d'environ 75% depuis et son endettement s'est alourdi dans un contexte de perte de confiance des investisseurs et de dégradation de sa note de crédit.

Noble a publié en février sa première perte annuelle depuis 1998 en raison notamment d'une charge pour dépréciation de 1,2 milliard de dollars (1,08 milliard d'euros) due à la faiblesse du prix du charbon. (Anshuman Daga; Bertrand Boucey pour le service français)