Le luxe duty-free pour convaincre les Chinois d'acheter en Chine

lundi 30 mai 2016 04h27
 

par Farah Master

SANYA, Chine, 30 mai (Reuters) - Pour relancer la consommation des ménages et le tourisme intérieur, et garder ainsi chez elle des consommateurs prêts à dévaliser les boutiques de Paris ou Milan, la Chine veut faire de l'île méridionale de Hainan, un paradis du duty-free.

Les ventes de produits de luxe ont baissé de 2% l'an dernier en Chine. Les observateurs attribuent ce recul à la campagne contre l'affichage de signes extérieur de richesse pour les personnages publics ainsi qu'au ralentissement économique.

A l'heure actuelle, les Chinois achètent près de 80% de leurs biens de luxe à l'étranger, à Paris, Londres, Tokyo ou Séoul, estime le cabinet de conseils Bain Consultancy.

Sur l'île de Hainan, les magasins détaxés, qui existent depuis 2011, offrent des produits qui peuvent être vendus jusqu'à 30% moins chers qu'ailleurs en Chine dans le cadre d'un programme visant à faire de l'île une destination touristique.

En février, les règles concernant le duty-free ont été assouplies. A l'origine, les consommateurs ne pouvaient acheter que pour 8.000 yuans (1.000 euros) de produits détaxés et ce, deux fois par an. Depuis le 1er février, ils peuvent acheter à n'importe quel pour moment pour un total annuel porté à 16.000 yuans.

Parallèlement, les boutiques ont été autorisées à vendre en ligne avec récupération des produits dans les aéroports tandis qu'un plan de création d'une vingtaine de centres de produits détaxés dans tout le pays était annoncé.

A Haikou, la capitale provinciale de Hainan, les ventes en duty-free de HNA Group ont flambé. Le groupe a fait état d'un bond de 160% de son chiffre d'affaires.

A Sanya, à la pointe sud de l'île, le 1er centre commercial de magasins duty-free a été ouvert en 2014 par le groupe public China International Travel Service (CITS). Dans ce complexe énorme, plus de 300 marques sont présentes de Burberry à celles de la Compagnie Financière Richemont (Cartier, Lancel, Montblanc, etc.).   Suite...