France-La croissance des crédits aux particuliers ralentit

jeudi 3 mars 2016 19h36
 

PARIS, 3 mars (Reuters) - L'encours des crédits aux particuliers a progressé de 3,7% en France sur les douze mois à fin janvier, un rythme moins soutenu que les mois précédents (+4,0% à fin décembre et +4,1% à fin novembre), selon les données brutes publiées jeudi par la Banque de France.

Ce ralentissement est dû pour l'essentiel aux crédits immobiliers (+3,5% sur douze mois après +3,9% hors renégociations). La croissance des crédits à la consommation est restée quasi stable (+4,3% après +4,4%).

La production de nouveaux crédits à l'habitat a accentué sa baisse (13,7 milliards en janvier après 15,7 milliards en décembre) en raison de la poursuite du recul des renégociations, qui représentent encore 37% du total.

Les flux nets de nouveaux crédits immobiliers, en tenant compte des amortissements et des renégociations, ont été positifs de 1,95 milliard, après 1,38 milliard un mois plus tôt.

S'agissant des crédits à la consommation, la production a légèrement progressé sur le mois (4,66 milliards d'euros après 4,42 milliards en décembre).

L'encours total des crédits aux particuliers s'élevait à 1.053,9 milliards d'euros fin janvier contre 1.019,8 milliards un an plus tôt.

Le communiqué de la Banque de France : here (Yann Le Guernigou)