L'Iran pense augmenter ses exportations de pétrole en mars-sces

jeudi 3 mars 2016 14h30
 

NEW DELHI/DUBAI, 3 mars (Reuters) - L'Iran, troisième pays producteur de l'Opep, devrait augmenter ses exportations de pétrole au mois de mars pour les porter à 1,65 million de barils par jour (bpj) contre 1,5 million le mois dernier, grâce à une augmentation des livraisons en Europe, ont déclaré jeudi à Reuters deux sources du secteur.

La compagnie publique National Iranian Oil (NIOC) devrait livrer environ 250.000 à 300.000 bpj à l'Europe ce mois-ci après avoir bouclé les termes de ses contrats avec Total et le raffineur espagnol Cepsa, le 1er mars, précise-t-on de mêmes sources ayant connaissance des exportations iraniennes.

La compagnie pétrolière française a conclu un accord pour l'achat d'environ 200.000 bpj et le contrat de Cepsa représente environ 35.000 bpj, a précise une des sources.

Les exportations pétrolières iraniennes, relancées avec la levée de sanctions internationales en janvier, ont augmenté le mois dernier de 500.000 bpj à 1,5 million, a déclaré mardi un haut dirigeant de la NIOC.

Les sanctions avaient ramené les exportations de brut de l'Iran à un peu plus d'un million de bpj ces dernières années, contre 2,5 millions avant 2011.

(Nidhi Verma et Rania El Gamal, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand)