LEAD 1-CGG creuse ses pertes en 2015 et veut stabiliser sa dette

jeudi 3 mars 2016 10h41
 

* Le groupe envisage un regroupement de ses actions-DG

* Vise une dette nette inférieure à $2,4 mds à fin 2016

* Perte nette de $1,45 md en 2015

* Le titre en baisse (Actualisé avec conférence téléphonique, réaction en Bourse)

PARIS, 3 mars (Reuters) - CGG s'est fixé jeudi pour objectif de réduire son endettement cette année et envisage de procéder à un regroupement de ses actions afin de réduire la volatilité de son cours de Bourse.

Le spécialiste des services et équipements géophysiques, qui a creusé ses pertes en 2015 et lancé sa restructuration sur fond de chute des prix du pétrole, veut ramener sa dette nette en dessous de 2,4 milliards de dollars (2,2 milliards d'euros environ) à la fin 2016, contre un 2,5 milliards de dollars fin 2015. La dette nette était ressortie à 2,42 milliards de dollars fin 2014.

Le groupe, qui a procédé en début d'année à une augmentation de capital de 350 millions d'euros, précise qu'il dispose de 791 millions de dollars de liquidités.

"La séquence de covenants (bancaires, NDLR) a été renégociée, permettant notamment au groupe de disposer d'une large marge de manoeuvre sur l'année 2016", a souligné Jean-Georges Malcor, le directeur général de CGG, lors d'une conférence téléphonique.

Interrogé sur la possibilité d'un regroupement des actions du groupe, il a en outre déclaré: "C'est un sujet effectivement que nous étudions."   Suite...