AstraZeneca-Echec d'un traitement contre le mésothéliome

lundi 29 février 2016 17h09
 

LONDRES, 29 février (Reuters) - Un traitement développé par AstraZeneca contre le mésothéliome, une forme rare de cancer du poumon ou de l'abdomen, n'a pas prolongé la vie de patients affectés lorsqu'il a été pris seul, a annoncé lundi le laboratoire pharmaceutique anglo-suédois.

Ce dernier a toutefois réitéré sa conviction selon laquelle le tremelimumab pouvait jouer un rôle dans la lutte contre cette maladie en cas de prise combinée avec d'autres médicaments.

Vers 15h50 GMT, le titre AstraZeneca perdait 2,78% à 40,88 livres, accusant l'une des trois plus fortes baisses de l'indice regroupant les valeurs pharmaceutiques européennes, lui-même en recul de 0,78%.

Les personnes atteintes du mésothéliome n'ont en général que neuf à 12 mois à vivre après le diagnostic initial.

AstraZeneca compte beaucoup sur de nouveaux traitements contre des cancers pour sa croissance à long terme alors que de nombreux médicaments actuels du groupe ne seront bientôt plus protégés par des brevets.

Il veut également se développer plus particulièrement dans le segment de l'immuno-oncologie mais la concurrence y est plus rude, en particulier celle de l'américain Bristol-Myers Squibb , dont le traitement injectable Opdivo occupe une position de force. (Ben Hirschler; Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Bertrand Boucey)