RPT-Amazon choisit Morrisons pour livrer du frais au Royaume-Uni

lundi 29 février 2016 09h48
 

(Rpt jour au §1)

29 février (Reuters) - Morrisons, le numéro quatre de la grande distribution au Royaume-Uni, a annoncé lundi un accord avec Amazon qui permettra au géant américain du commerce en ligne de pénétrer le marché britannique hautement concurrentiel des produits frais.

Les clients d'Amazon, lorsqu'ils sont abonnés aux services payants Amazon Prime Now et Amazon Pantry, pourront dans les prochains mois se faire livrer des produits frais de Morrisons.

L'action du groupe de supermarchés gagne 4,31% à 196 pence en début de séance à la Bourse de Londres, l'une des meilleures performances de l'indice paneuropéen Stoxx 600.

Le secteur britannique de la grande distribution est agité depuis plusieurs années par une guerre des prix et les analystes estiment qu'une montée en puissance d'Amazon risque de déstabiliser encore déstabiliser davantage les acteurs traditionnels, Tesco en tête.

En novembre, Amazon avait lancé un service d'épicerie pour les membres de son service premium Amazon Prime, qui au Royaume-Uni paient un abonnement annuel de 79 livres (100,32 euros).

Ce nouveau service ne portait toutefois pas sur les produits frais, contrairement à Amazon Fresh qui met à la disposition des clients américains d'Amazon quelque 20.000 références de produits frais, surgelés ou périssables à retirer dans des magasins partenaires.

"La combinaison de notre expertise en produits frais avec les capacités d'e-commerce et de logistique d'Amazon s'impose d'elle-même", affirme David Potts, le directeur général de Morrisons, dans un communiqué. "C'est un arrangement à faible risque et peu gourmand en capital qui nous donne l'opportunité de nous développer".

Morrisons va parallèlement développer son site de vente en ligne Morrisons.com et étendre son maillage à l'ensemble du pays grâce à son partenariat avec le distributeur Ocado. (James Davey, Véronique Tison pour le service français)